24 mars 2017

"Savez-vous planter les chats...?

A la mode, à la mode,

savez-vous planter les chats,

à la mode de chez nous ?

On les plante dans des trous,

à la mode à la mode..."

minet au trou

Bon, le hic, c'est que ces trous où minou aime à faire sa sieste ou se cacher pour bondir ensuite comme un petit diable, Pépita elle les utilise pour tout autre chose. (non, pas de photo, quand même !!!)

Pépita (alias "Ma Dodue") qui ne me lâche pas d'une semelle quand je fais mon petit tour de jardin...

pepita de dos

Malo, lui, vit sa vie.

Il aime bien guetter les poissons, par exemple.

minou a la peche

Il y a en a trois dans le bassin de devant, Tic-Tac, Picotin et Jonas, le plus sociable.

picotin se montre enfin

Mais c'est épuisant, alors il rentre bien vite pendouiller au chaud sur la chaise dans la cuisine ! :-D

malo pendouille

Pendant ce temps, au jardin, le forsythia du massif Champagne essaie lui aussi de se remettre tant bien que mal de ses émotions.

Il faut dire que je l'ai sérieusement ratiboisé !

forthysia ratiboise

Les narcisses près du petit banc devant la maison fleurissent enfin.
jonquilles devant la maison

J'étais impatiente car ils sont là depuis longtemps (avant nous) et pourtant ils tardaient à se montrer, par rapport à tous ceux que je vois partout dans les autres jardins.

Quant aux iris reticulata Dijt, pourtant achetés chez Promesse de fleurs, seule une poignée fleurit sur le massif du prunus, alors que j'en ai planté une trentaine !

iris reticulata dijt

Il y a des petits nouveaux aussi. Une virée à Jardiland m'a fait ramener à Somme-Vesle

un cognassier blanc (chaenomeles superba invalis), pour le massif Gourmand,

chaenomeles superba invalis

un rouge (Chaenomeles hollandia), pour le massif Le Rouge & Le Noir,

Chaenomeles hollandia

et malgré le fait que je manque cruellement de place pour en accueillir de nouveaux, je n'ai pas pu résister à un petit rosier,

Carnaval de Rio, dont le marbrage crème et grenat correspond totalement aux couleurs de mon Massif du Hérisson.

rosier carnaval de rio

En plus, comme il y avait deux pieds dans le pot, ça fera une heureuse... ;-)

Posté par lilou752 à 17:53 - Commentaires [2] - Permalien [#]


09 mars 2017

Ce n'est plus qu'une question de jours

Pendant que Sylvain prépare son trail du mois d'avril à Sainte Ménéhould,

coureursous le regard intrigué de Pépita ("mais après quoi court-il donc ?"),

pepita dvt le fumierau jardin ce sont de nouvelles floraisons qui se préparent.

Celle du forsythia rose par exemple,ou encore celles des narcisses devant la maison et du pieris dans le Haricot de Bruyère.

Photos (floues !!!) à l'appui :

bientot en fleursIl y en a même qui sont déjà là, comme cette primevère violette sur le Triangle qui attendait que je vérifie sa couleur avant d'être déplacée vers son emplacement définitif.

primevere violetteVu sa teinte, ce sera sur le massif du Prunus.

Les rhubarbes mises par Sylvain sur le potager en attendant que leur future place soient dispo reprennent rapidement de la vigueur,

rhubarbes qui poussenttout comme les choux qui se sont finalement bien remis à pousser avec le radoucissement (oui, les mauvaises herbes aussi).

chouxLes fruitiers, eux, entament leur débourrement, chacun à sa façon. 

fruitiers au debourrementD'ailleurs sur ces photos, une des branches appartient à un lilas. Saurez-vous deviner laquelle ?

A part ça, en faisant mon petit tour d'inspection des troupes le matin, je commence à voir (avec les bourgeons qui pointent de plus en plus) qui a survécu à l'hiver et qui non. Je crois que mon agave de Parry fait hélas partie de la seconde catégorie, un coup de gel un peu trop fort lui aura été fatal, elle est toute gelatineuse.

Ah, et puis je vous ai pas dit, mais pendant que Monsieur était parti courir, j'en ai profité pour tailler les arbustes qui attendaient encore leur tour. C'est vite fait, vu qu'ils sont encore tout petits... Les voilà prêts à repartir sur de bonnes bases, désormais !

Posté par lilou752 à 16:18 - Commentaires [3] - Permalien [#]

05 mars 2017

Y'a pas l'feu !

On aurait pu imaginer Sylvain me dire cela, tant nous avons mis de temps à faire notre premier feu dans la cheminée. J'ai quand même craqué pour la maison en partie parce qu'elle en avait une ! Plus d'un an que j'attends ça avec impatience ! Mais ça y est, les premières flammes ont embrasé hier soir  les bûches préparées par Sylvain pour l'occasion.

premier feuBon, c'est vrai, il faut reconnaître que contrairement à chez mes parents où je n'ai aucune crainte, là le foyer est fort ouvert... et le renfoncement très peu profond. Il va peut-être falloir envisager des aménagements si l'on veut pouvoir en profiter sans risque. A suivre... Plus tard. Y'a pas l'feu ! ;-)

Celui qui met le feu au jardin par contre, c'est le jasmin d'hiver.

Enfin, une petite flamèche plutôt, car il n'a pour l'instant qu'une fleur d'ouverte hihi !

jasmin d hiverSur les massifs multicolore et du prunus, des iris reticulata plantés récemment sont déjà sortis.

Mais à ras de terre !

sur le massif multicolore et du prunusAlors soit ils étaient pressés (plantés tardivement, je peux le comprendre), et sitôt qu'ils ont vu le jour ils se sont ouverts, soit je les ai plantés trop profonds. On verra l'an prochain, car dans le premier cas je pense que cette fois ils prendront le temps de faire une tige d'abord pour se dresser un peu plus haut, et dans le second... Ben ils refleuriront aussi bas que cette année ! :-D

Il y a un peu de couleur aussi Côté Nord, avec une deuxième hellebore (dont j'ignore hélas le nom) qui fleurit, plus foncé que la précédente, d'un joli aubergine, et avec des pétales en double rang.

hellebore prune du cote nordNote à moi-même : pour en profiter, planter les hellebores plus surélevées, parce que là il faut se mettre à genoux et les regarder par en-dessous pour vraiment pouvoir les admirer. Mais j'en imagine bien quelques-unes le long des murets de la descente du garage, comme ça on passerait plus bas qu'elles et on les verrait bien...

Ou alors... Il faut être un chat ! Eux qui pourraient en profiter à loisir s'en fichent complétement, et préfèrent au contraire prendre de la hauteur.

Comme Pépita sur les montants de la chatterie (qui deviendra probablement un jour poulailler)

pepita sur la chatterieou Malo qui dépasse de l'armoire de la terrasse...

minet ds la cabaneAmusante, non, cette cabane à queue ?

cabane a queueMais que peuvent-ils bien se raconter, ces ennemis inséparables ?

conversation felineIls sont toujours fourrés dans les pattes l'un de l'autre alors qu'ils passent leur temps à se chamailler, allez comprendre !

Posté par lilou752 à 11:55 - Commentaires [2] - Permalien [#]

02 mars 2017

C'est officiel !

ça y est, le printemps est bel et bien arrivé à Somme-Vesle.

Les crocus sortent de terre, d'un côté de la haie de rosiers les gros jaunes, et à l'autre bout les botaniques violets,

les crocus commencent a fleurirles primevères aussi, et d'ailleurs elles semblent avoir été attendues à la sortie par quelque gourmand, car déjà bien grignotées,

primeveres primeuret les bergenias rosissent.

bergenia roseCe matin, en allant faire un petit tour dans le jardin, encouragée par un beau soleil, pour voir si ma rose de Noël Wilgenbroek Double pink était enfin ouverte

(ce qui est le cas, même si elle n'a pas tout à fait la couleur attendue),

hellebore Wilgenbroek Double pink en theoriej'ai eu une jolie surprise,

car ces adorables petits iris (reticulata ?) eux, je ne les avais pas vus venir !

iris probablement reticulataLes angéliques sont bien reparties, dans le potager,

angeliqueset les oiseaux se réjouissent de voir la glace du petit bassin enfin fondue.

oiseaux au bord du bassinQuant à moi, j'ai bien hâte de voir la couleur revenir au jardin, et tous ces bulbes qui pointent un peu partout révéler leurs trésors !

Posté par lilou752 à 12:22 - Commentaires [3] - Permalien [#]